ABYSSE

Dérive poétique pour survivre

Le 11 mars 1984, un chalutier fait naufrage, en pleine tempête, au large des Iles Vestmann en Islande. L’accident ne laisse qu’un survivant qui a lutté six heures durant, dans une eau à 5 degrés avant d’arriver à regagner le port d’attache de Heimaey. 

De ce fait divers, le dramaturge islandais Jon Atli Jonasson a tiré une pièce, Abysse, monologue intérieur en forme de dérive poétique pour survivre. Le personnage de la pièce de Jonasson est avant tout une voix, une tête hors de l’eau, avec laquelle nous dérivons d’un point à un autre d’un espace abyssal - marin et mental.

Pièce de Jon Atli Jonasson
Lecture : Christine Monlezun
Création sonore : Camille Lacroix
Vidéo : Ari Allansson

> Festival Hors-Pistes 2017, Festival Les Boréales 2017, Pôle Les Bazis, Festival Air d'Islande 2014

ABYSSE

Dérive poétique pour survivre

Le 11 mars 1984, un chalutier fait naufrage, en pleine tempête, au large des Iles Vestmann en Islande. L’accident ne laisse qu’un survivant qui a lutté six heures durant, dans une eau à 5 degrés avant d’arriver à regagner le port d’attache de Heimaey. 

De ce fait divers, le dramaturge islandais Jon Atli Jonasson a tiré une pièce, Abysse, monologue intérieur en forme de dérive poétique pour survivre. Le personnage de la pièce de Jonasson est avant tout une voix, une tête hors de l’eau, avec laquelle nous dérivons d’un point à un autre d’un espace abyssal - marin et mental.

Pièce de Jon Atli Jonasson
Lecture : Christine Monlezun
Création sonore : Camille Lacroix
Vidéo : Ari Allansson

> Festival Hors-Pistes 2017, Festival Les Boréales 2017, Pôle Les Bazis, Festival Air d'Islande 2014

EXTRAITS :