D.U.S.T. (d'autres unités sémiotiques temporelles)

Livret illustré
40 pages, 2022

CONSULTER LE LIVRET

D.U.S.T. (d'autres unités sémiotiques temporelles) est un livret qui accompagne la pièce éléctroacoustique "Transformateur destiné à utiliser les petites énergies gaspillées", composée à partir du texte éponyme de Marcel Duchamp.  Ce livret constitue un addendum improbable aux travaux réalisés par le MIM de Marseille, sur les “unités sémiotiques temporelles” (U.S.T.).

En reprenant la syntaxe utilisée par le MIM, sur un ton à la fois savant et poético-dadaïste, j’ai tenté d’associer une forme de rigueur analytique, à des descriptions plus imagées, souvent traitées avec un humour décalé. Chacune de ces nouvelles UST correspond à une des "énergies gaspillées" listées dans le texte de Duchamp, à laquelle est aussi associée un extrait sonore.

En 1920, Man Ray visite l’atelier de Duchamp à New York et photographie la poussière qui s’accumule sur ce qui deviendra “La Mariée mise à nu par ses célibataires même”, oeuvre à laquelle Duchamp travailla sur une durée très longue, de 1915 à 1923.  En résulte “élevage de poussière”, une photographie à la beauté énigmatique, à la fois abstraite et documentaire ; vue de détail et “vue prise en aéroplane”. Il s’agit aussi d’une sorte de palimpseste : une oeuvre qui se renouvelle par des processus successifs d’effacement et de réécriture, ici issue des gestes successifs de deux artistes entre lesquels s’est intercalé le passage du temps et le dépôt aléatoire de la poussière. Au delà du jeu de mots, intituler ce livret “D.U.S.T. (d’autres unités sémiotiques temporelles)” est une manière de m’inscrire dans ce processus d’ajout, de succession mais aussi d’effacement, de nécessaire réinterprétation de ces travaux qui m’ont précédée.

La poussière est peut être aussi la première et la dernière  des “énergies gaspillées” traitées dans le grand processus de recyclage auquel se destine notre transformateur : “Dust to dust”.